Cérémonie de remise du Prix des Scénaristes #4 (Mardi 16 juin 2015)

Lors de la Cérémonie de remise du Prix des Scénaristes, ALAIN LAYRAC, Président du Jury, sera notre invité.
Il partagera son parcours et son expérience avec le public.
La soirée aura lieu en présence des membres du Jury (sous réserve de disponibilité).

Président du Jury :
Alain Layrac - Scénariste

Alain Layrac est scénariste de télévision (créateur de la série « Une famille formidable »…) et de cinéma (« Héroïnes » de Gérard Kraczyk, « Mauvaises fréquentations » de Jean-Pierre Améris, « Barnie et ses petites contrariétés » de Bruno Chiche, « Avant qu’il ne soit trop tard » de Laurent Dussaux…).  Il est aussi un formateur reconnu depuis une vingtaine d’années (ateliers au CEEA, à la FEMIS…). Il termine en ce moment un essai à paraître en novembre, Le mythe de la page blanche, dans lequel il livre sa méthode d’écriture.

Les membres du Jury :
Sabrina B. Karine - Scénariste

Sabrina B. Karine partage un goût prononcé pour les films qui mélangent les langues et les cultures, à l’image de « Two Days » in Paris et de L’Auberge espagnole. En 2005, elle s’envole pour Vancouver où elle restera trois ans. Elle y travaille sur des tournages, à différents postes, et écrit et réalise plusieurs courts métrages. De retour en France, elle travaille sur plusieurs scénarios de longs métrages dont « Les Innocentes », film franco-polonais, co-écrit avec Alice Vial. Produit par Mandarin cinéma et distribué par Mars, le film vient d’être tourné par Anne Fontaine. Sabrina travaille aussi pour la télévision. Elle a co-écrit deux épisodes de la saison 6 de « Fais pas ci, fais pas ça », plusieurs épisodes de la saison 1 de la série « 10% », et vient de débarquer sur la série « JC 1er » pour Canal +. En 2010, elle a fondé le collectif de scénaristes/réalisateurs Les Indélébiles, qui vient de fêter ses 4 ans, et elle vient de monter l'association La Scénaristerie, dont elle est présidente.

Michel Tavares - Producteur (TAKAMI PRODUCTIONS)
Après les Beaux-Arts et les cours Florent, Michel Tavares rencontre Karine Blanc sur une pièce dont il signe la mise en scène. Il se lance dans l’aventure de la production en créant avec elle en septembre 2000, Takami Productions.
Il y occupe le poste de Directeur de Production, puis se consacre au développement et à la production. Il produit une quarantaine de courts métrages dont « Océan », d’Emmanuel Laborie, « Tennis Elbow » de Vital Vilippot, « Jeunesses Françaises », de Stephan Castang, « Sexy Dream » de Christophe Le Masne, « Ceux qui restent debout » de Jan Sitta et Aïssa de Clément Tréhin-Lalanne, tous primés en festival. Leur premier long métrage, « Cino, l’enfant qui traversa la montagne », sort en salles fin 2014.
Il réalise plusieurs courts métrages : « Moi, à ta place », « Précipitations » et « 3 gouttes d’Antésite » ainsi que les bandes annonces de « My French Film Festival ». Il écrit actuellement un long métrage : « Notre ami Gilles ».

 

 

 

 

 

Céline Maugis - Productrice (LA VIE EST BELLE)
Productrice et gérante de La Vie est Belle, elle aime à s’engager dans des projets alliant une histoire forte à une dimension cinématographique et des documentaires portant sur des sujets de société ou artistiques.
Elle a produit les premiers films de jeunes auteurs tels que Marianne Tardieu avec « Qui Vive » (avec Reda Kateb, Adèle Exarchopoulos, ACID 2014), « Deux Temps Trois Mouvements » de Christophe Cousin (avec Zacharie Chasseriaud et Aure Atika, 2013), « Banqueroute » d’Antoine Desrosières (2000) et en documentaire « Le Ministre et le Saltimbanque » de Thierry Zirnheld et Dilip Varma pour France 3, un portrait des frères Léotard (2014) ou « Les Mariés de l’Inde » de Neeta Jain Duhaut  pour Arte sur le mariage arrangé en Inde (2004).
Elle travaille aussi avec des auteurs plus confirmés comme Valérie Minetto et son documentaire « L’Echappée – A la poursuite d’Annie Le Brun » (2014) ou Joseph Morder - « La Duchesse de Varsovie » avec Alexandra Stewart et Andy Gillet (Festival International du Film de Shanghaï, Jerusalem Film Festival 2015) sorti au mois de février dernier, « J’aimerais partager le printemps avec quelqu’un » (2008), « El Cantor » de Joseph Morder (ACID 2006 - LIA Award, Jerusalem Film Festival) - et Angela Schanelec, « Orly » (avec Natacha Régnier, Bruno Todeschini, Berlinale 2009).
Elle développe actuellement les films de Sylvain Labrosse, « Emil Matesic » avec Vincent Rottiers et Kevin Azaïs, « Label Qualité » de Gilles Tillet, deux premiers films, le nouveau projet de Joseph Morder, « Le Cœur d’une mère » et pour la télévision, « Identités Glissantes » et « L’Homme instrumenté » de Dilip Varma et Thierry Zirnheld.
En parallèle à une formation et un diplôme en management, elle a travaillé de 1992 à 1995 en direction de production, en tant qu’administratrice ou régisseuse sur différents films. Mais c’est son expérience au sein d’Arte, auprès de Pierre Chevalier dans l’unité Fiction (1993-1994) qui la décide à s’engager pleinement dans la production où elle débute par la production de nombreux courts métrages.
Depuis 2005, elle est régulièrement lectrice pour divers organismes comme la contribution financière à la production de courts métrages du CNC, l’APCVL l’aide au sous-titrage court-métrage d’Unifrance, la commission des Avances sur recettes, la commission court métrage d’Unifrance, la région Haute-Normandie et également pour Arte France Cinéma.



Céline Moreira - Chargée de développement
Après des études de lettres modernes et cinéma Céline Moreira poursuit son travail de recherche en dramaturgie et devient chercheur associé à La Vidéothèque de Paris (Forum des Images). Ses travaux sont publiés dans La Revue des Chercheurs. Elle travaille ensuite auprès de réalisateurs comme Emmanuel Mouret, Delphine Gleize, ou du comédien Jacques Weber lorsqu’il passe à la réalisation, en tant que directrice de production et surtout première assistante réalisatrice. Elle a aussi été première assistante sur quelques travaux de films de fin d’étude d’élèves de la FEMIS et a assisté des directeurs de casting comme Antoinette Boulat. Parallèlement à ça, elle anime des Ateliers scénario dans des Maisons des jeunes en banlieue parisienne et poursuit un travail de journaliste de presse locale.
A partir de 2014, elle rejoint différentes sociétés de production d’abord en tant qu’assistante de production puis aujourd’hui, elle écrit des projets de documentaires. Enfin, elle est présidente et programmatrice de l’association Les Lumières de La Ville pour quelques salles de banlieue ouest autour de soirées débats qu’elle anime en présence de réalisateurs, producteurs comédiens…

 

Programme de la soirée :

18h30 / Ouverture billetterie
19h / Conférence-discussion avec ALAIN LAYRAC
20h / Cérémonie de remise des Prix, en présence des membres du Jury (sous réserve de disponibilité)
20h30 / Pitch-consulting : 2 participants du Prix des Scénaristes pitchent leur projet en public, et bénéficient de retours en direct, par ALAIN LAYRAC, les membres du Jury (sous réserve de disponibilité) & par GHISLAIN CRAVATTE (script-doctor)
21h30 / Buffet apéritif
23h / Fin de la soirée

Exceptionnellement, il n'y aura pas de consultation individuelle.

Je participe

Commentaires

Le témoignage de M. Alain Layrac a été d'une sincérité et humanité incroyables... Très belle soirée.